The Last Days

Forum associé à la game de Werewolf de Jean-François Charland
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Road-Show

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Little-Jotün
Fostern
Fostern
avatar

Nombre de messages : 291
Age : 26
Date d'inscription : 16/07/2009

Feuille de personnage
Breed: Metis Metis
Auspice: Ragabash Ragabash
Tribes: Children of Gaia Children of Gaia

MessageSujet: Road-Show   Dim 12 Fév 2012 - 22:02

Igor avait quitté le pack rapidement et avait démontré sa déception. Il ne serait pas dans l’équipe de Road-Rage pour son rite d’Accomplissement. Road-Rage lui avait confirmé qu’il n’a jamais pensé à personne d’autre en Roumanie, qu'il était son number 1 pick. Mais après avoir passé 3 jours en Floride, il s’était ravisé. Il ferait équipe avec deux garous du camp des Die Ultimate pour les postes de Gaillard et Ragabash parce qu’ils avaient leurs rang de fostern. Igor ne prenait pas bien du tout la nouvelle. Avant de dire des vacheries à son alpha, il avait quitté.

Tout au long de sa marche, Igor se retenait de ne pas crier. Il ruminait sa rage par en dedans. Remplacé par un inconnu. Comment un alpha préfère des inconnus pour une tâche aussi importante. Road-Rage est peut-être puissant, mais c’est un inculte en sociologie. Il préfère des inconnus à ses compagnons de guerre, c’est grave. Très grave pour le pack qu’il se disait. Il était furieux et accéléra le pas.

Il traversa le parc pour se rendre à l’est de la sept vers le voisinage kinfolk. Il traversa la route générale A1 et continua de se diriger vers la plage. Sous l’obscurité de Blur of the Milky Eye et Scent of Running Water, il sauta la première clôture pour traverser le terrain privé. Il savait que même si les kinfolks le voyaient, ils ne diraient rien. Et même si ils criaient, il n’en avait rien à foutre. Il se transforma en Crinos pour alléger le poids de la rage. Il bouillait et devait se rafraichir dans l’océan. Il couru les derniers mètres pour plonger. À la manière du Touch Down, il prit son envol, vrilla le plus rapidement possible sur lui-même et frappa une vague de plein fouet. Sous l’eau, il cria de toutes ses forces. L’eau froide et le silence le calma. Il resta sous l’eau pour autant que ses poumons lui permirent sans air.

Quand il revint à la surface, il entendit les bêlements de Gotti. Il regarda vers la plage et vers le large. Il commença à nager pour gaspiller de l’énergie. Il suivait la plage vers le sud. La natation permettait beaucoup plus de se dépasser que d’autres activités sur terre. Avec le soutient de Boar, Igor y donna tout ce qu’il avait.

Il passa du stade de la rage à la déception assez rapidement. Il était si fier d’avoir annoncé à tout le monde que Road-Rage l’avait choisi. De quoi aurait-il l’air maintenant ? Il devait revenir à la sept la queue entre les jambes. Il pouvait déjà entendre Jenny lui dire, je te l’avais dit qu’il ne te choisirait pas. Tous les autres aussi devaient le savoir, il était le seul idiot à avoir cru que Road-Rage le choisirait. Quelle réputation de dupe il aurait maintenant. Quelle honte d’avoir cru à de faux espoirs d’être choisi.

À chaque fois qu’il faisait face au rejet, Igor avait du mal à lâcher prise face à la situation. Il retournait s’enfouir dans les mêmes émotions de son passé. Celles qui l’amènent à penser qu’il n’était pas assez bon. Pas désiré. Un rejet qui fait pitié. Un freak show ! Il redoubla d’ardeur avec les pulsions qui montaient en lui.

Rendu à Golden Beach, l’océan avait efficacement fatigué Igor pour replacer ses idées. Il pensait plus clairement. À mi chemin de South Beach, il entrait dans la phase endurante de sa course. Le corps connaît la routine des mouvements et l’esprit est concentré. Le fait de devoir changer de forme dans cette région plus peuplé augmente la difficulté, mais rien qu’un garou ne peut accomplir. Igor se dit que se serait justement un bon entrainement pour des cubs. Mieux que des séances de tannage au bâton de parole à Fafnir Brood pour durcir la peau.

Il pensait toujours à Road-Rage, mais maintenant il prenait son refus comme une confrontation. Road-Rage croyait qu’il n’était pas prêt. Pas assez ragabash à son goût. Igor devait réagir. Si, il ne fait rien, se serait comme accepter l’insulte. Jusqu’à présent, il avait été conciliant avec Road-Rage, mais il allait changer. Il en avait assez de ses fétish qui pialent constamment à qui est le plus vantard du groupe. De sa femme qui se permet de décider dans quelle sept nous irons. Il se dit que c’est à Forth Lauderdale que les United-Strike resteront, il mobiliserait le pack contre lui si il le fallait. Il ne quitterait pas ce paradis.

Igor naga vers la plage. S’était assez et la nuit était tombée. Gotti l’avait suivi par la plage. Igor se dit que si il y en avait bien une qui était toujours avec lui s’était bien elle. Il alla au premier comptoir du boardwalk pour acheter 2 hot-dogs et demanda un extra de cornichons. Il retourna à la plage, mis les 2 hot-dogs sur une serviette de papier pour Gotti. En attendant qu’elle finisse son repas, il prit le temps de respirer 13 bon coups et compléter un Breath of Gaïa.

Igor marcha sur la plage vers le nord. Loin des regards, il se transforma en hispo et couru vers la sept. Il en aurait pour quelques heures, mais l’air était rafraichissant. Il était beaucoup plus calme et voyait Road-Rage plus comme une victime de l’araignée maintenant. Incapable de sortir de la toile et plus il essaie, plus il s’enroule à l’intérieur. Quand il n’est pas possible pour lui d’utiliser le Weaver, il se sent incompétent. Comme la dernière fois avec Mary, il l’a amené s’acheter encore plus de trucs au lieu de profiter du coucher de soleil. Igor donnait raison à Hidden-Claw, le weaver était entrain de corrompre Road-Rage.

La nuit était calme et la chèvre ouvrait le chemin, tantôt dans l’umbra, tantôt dans le monde physique. Igor ne connaissait pas tout d’elle, presque rien même, mais il sentait très bien qu’elle savait par quel chemin passer pour revenir rapidement sans embûches à la sept. Il se laissa guider par Gotti en profitant des paysages de nuit des alentours de la sept. Il se dit qu’il devait parler à Sogron de la situation demain matin. Road-Rage avait surement encore oublié de le consulter avant de prendre sa décision.




_________________


Дурака учить, что мертвого лечить.
Expliquer à un imbécile, c'est comme soigner un mort.
- Proverbe russes
Revenir en haut Aller en bas
 
Road-Show
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Road accident leaves at least 32 dead in Haiti. ANMWE!!!!!!!!!!
» The Hillywood Show
» Retro Taco Show.
» Rétro Taco Show 2011.
» Armée démon best of show peinture Throne Of Skulls

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Last Days :: IN GAME :: La Caern de New Hope-
Sauter vers: