The Last Days

Forum associé à la game de Werewolf de Jean-François Charland
 
AccueilFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 À l'aube de la nuit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gaia
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2430
Date d'inscription : 02/03/2007

MessageSujet: À l'aube de la nuit   Ven 11 Jan 2013 - 15:14

L'arrivée de Dark-Omen à Boston (3 jours plus tôt) avait été accueillis avec faste et joie par tous les packs de la sept.
Chacun, à sa manière, avait tenu à souligner son passage (ex.: souper, thé/biscuits, dîner poésie, visite guidée de la ville, etc.).
Au-delà d'être un philodox de haut rang, il était ami avec certains membres de Last Stand (parmi les plus influents, notamment les Stone Edges) depuis longtemps et ça paraissait.
Pourtant, malgré cette joie que son arrivé provoquait, des superstitions liés à ses visions d'ancien harbinger et son lien unique avec un héraut de la mort lui gardait un côté aussi mystérieux qu'inquiétant.

Dans son appartement VIP, tout était maintenant installé.
La sept n'avait pas ménagé les efforts pour loger ce dignitaire à la hauteur de son statut et lui faire profiter de l'hospitalité Fianna.
Il était confortable et prêt à enseigner à Speaks, pour qui la sept ne tarissait pas d'éloges.

Dans son logement, la décoration était d'un goût étrange et témoignait que Dark-Omen était initié aux sciences occultes; des chaînes descendaient de ses cadrages de portes et de fenêtres et il avait tracé des symboles de sel et de cendre sur le sol et certains murs (avec la permission du keeper of the land).
Il y avait une aura de mort à en donner des frissons dans le dos (comme à chaque fois ou le Darkling accompagne Dark-Omen) à n'importe quel être vivant.

Speaks attendait patiemment le retour de son maître, assis dans le divan du salon.
Il avait encore l'estomac bien remplis d'un excellent repas préparé par l'épouse d'Irish-Pride.
N'eut été de l'excitation d'apprendre, la digestion et l'éclairage de la pièce l'aurait certainement endormi.

Maintenant, le temps était venu d'apprendre.

Sur une table de salon devant lui, quelques chandelles blanches offraient le seul éclairage.
Sur cette même table, il y avait de l'encens (qui attendait de brûler), une poignée d'obolis et un grand livre relié de cuir et couvert de runes garous. Il s'agissait visiblement du recueil-fetish dans lequel Dark-Omen tenait une copie de l'intégral de sa bibliothèque occulte.

Puis le maître arriva, prêt à partager son savoir (et reprendre les discussions avec Atiful là où il les avait arrêtées à son arrivé).

Speaks, me voila.
J'espère que tu es d'attaque pour apprendre? Nous avons tellement de choses à voir.

...

Prêt à commencer?
Revenir en haut Aller en bas
Speaks-like-an-Angel
Fostern
Fostern
avatar

Nombre de messages : 410
Date d'inscription : 30/10/2009

Feuille de personnage
Breed: Homid Homid
Auspice: Philodox Philodox
Tribes: Silent Striders Silent Striders

MessageSujet: Re: À l'aube de la nuit   Ven 11 Jan 2013 - 18:09

Assis en indien, Speaks accueillit le retour de son mentor avec un demi-sourire.

-Prêt. Il y a plus qu'assez de matière pour le peu de temps disponible.
Revenir en haut Aller en bas
Gaia
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2430
Date d'inscription : 02/03/2007

MessageSujet: Re: À l'aube de la nuit   Ven 11 Jan 2013 - 18:15

Sans trop attendre de réponse, Dark-Omen alluma l'encens; un encens en provenance du Moyen-Orient, un talent, permettant aux apprentis d'assimiler plus facilement leurs leçons.

Lorsque je suis arrivé nous avions parlé de ton rôle sacré en tant que philodox.
Des attentes que la Nation avait envers toi, dues à la Lune qui a baignée ta naissance.

Je te l'ai dit et je te le répète, je suis agréablement surpris de ce que j'entends des membres de la sept.
Comme philodox et, surtout, comme fils de Lion, ton honneur c'est ta vie... et même plus.
Ton honneur doit être sans tâches et je comprends que c'est le cas.

Aussi, tu t'es mérité le respect et la reconnaissance de tes supérieurs et de tes pairs pour ton implication, ta droiture, ton discernement, ton jugement critique... je ne pouvais espérer vraiment mieux de la part d'un de mes apprentis cliath et je souhaite que tu poursuives sur cette voie.

...

Être philodox implique entre autre d'être gardien des traditions et du fonctionnement de notre société, de la loi et de la justice.

C'est par celà que je commence.

Être garou, c'est être guerrier. C'est aussi avoir de la rage.
C'est parfois avoir trop d'ambition, de l'avarice, manquer de patience et d'autres traits typiques aux humains.
Autant de raisons qui peuvent provoquer des conflits et détourner les garous de leurs rôles envers Gaïa.
Autant de raisons qui font de la Nation une véritable poudrière.

Comme gardien des traditions et du fonctionnement de notre société, tu dois avoir ça en tête:
Divisés, les garous sont moins fort. Tu dois participer à les garder unis; surtout en ces jours sombres.

Les conflits, a priori ne sont pas mauvais, mais il faut savoir les gérer pour en tirer profits.
Il en va de l'harmonie de notre Nation. Trop souvent des conflits dégénèrent inutilement suite à des disputes entre deux individus, deux packs ou deux septs. Il te faut être en mesure de reconnaître lorsque la situation devient tendue ou préférablement en prévention avant qu'elle le devienne.
Ensuite, tu dois te fier à ton intuition pour savoir si les parties en cause semblent capables de venir seul à bout du conflit, si ta présence serait souhaitable ou, au contraire, pourrait être plus dommageable.

Si tu dois intervenir, assure toi de le faire correctement, de bien doser.
Assure toi de bien connaître les limites de ton mandat, c'est-à-dire les limites dans lesquels tu peux et tu dois intervenir.
Ensuite, le reste n'est que soutient à la gestion de conflit, gestion de la colère, etc.
Tu sais comment faire ça?
Dès le départ, tu dois être certain d'avoir la capacité d'intervenir. Par exemple, es-tu trop enragé à ce moment là? Es-tu impliqué de trop près dans un dossier?

Tant que possible, je te suggère de prioriser les approches de médiations face aux approches d'arbitrage.
Aide les gens à trouver des solutions réalistes et réalisables.
Essaie alors d'être inventif et perspicace. Trouve ou aide les parties en cause à transformer une approche d'opposition de style Gagnant - Perdant, à une approche de collaboration pour obtenir un résultat de type Gagnant - Gagnant.
Ce résultat sera bénéfique même au-delà du résultat immédiat.
Il pourra entre autre améliorer l'image que les parties ont l'une de l'autre, laisser un sentiment de confiance envers la sagesse de la sept, raffermir les liens de la sept, etc.

En revanche, méfie toi de la force avec laquelle tu dois imposer ton point de vu et des raisons qui te poussent à le faire.
Un bon philodox devrait toujours, ou tant que possible, être à l'écoute des souhaits du monde pour qui il décide avant de se prononcer.
Naturellement, le temps, le risque d'un danger et d'autres facteurs peuvent t'amener à trancher sans plus de considérations.
Tu dois alors avoir à coeur les intérêts de Gaïa.
J'insiste. Méfie toi. Dans l'histoire humaine comme dans l'histoire garou, plusieurs dictateurs ont fini par écraser le peuple qu'ils avaient d'abord voulu libéré.

Méfie toi aussi du bavassage qui implique plus de parties que nécessaire autour d'une table de négociation, des paroles de ragabash qui trouvent soit disant de bons arguments pour détruirent les traditions, des interprétations hâtives ou des jugements qui tardent trop.

Tes décisions doivent être réfléchies et impartiales. Non seulement doivent-elles être impartiales, il ne doit y avoir aucun doute sur ton intégrité.
Au final, tes décisions doivent être guidées par ta sagesse et ton honneur.

Pour prendre des décisions en toutes sagesse, médite, consulte les ancêtres, les esprits, les totems, les anciens. Découvre les valeurs de ta sept et celles sur lesquelles tu intervient, comme source des traditions locales.
Réfère toi aux traditions de la Nation. Pour ce faire tu dois les respecter toi même et donc les comprendre pour les faire tienne.

...

On dit que les rituels sont le ciment de notre société et du lien que nous entretenons avec les esprits.
Les rituels d'Accord sont du domaine des philodox. Ils représentent cet attachement à Gaïa et au monde des esprits. Tourne toi vers ces rituels lorsque tu as de besoin de te rapprocher de Gaïa pour comprendre les traditions anciennes qui permettent ou facilite le fonctionnement de notre société. Invite aussi les garous à renouer avec Gaïa et le monde des esprits par ces rites.

...

Tu sais, chaque chose a sa raison d'être... même si nous ne les comprenons pas toutes.

Pourquoi les moots fonctionnent de telle ou tellle façons?
Pourquoi y a-t-il un Keeper of the Land sur chaque sept?
Pourquoi? Pourquoi? Pourquoi?

Normalement, en cas de doute, c'est toi que les gens viendront voir.
Tu devras leur fournir des explications pour ne pas qu'ils aient l'impression de répéter bêtement des traditions vident de sens.
En cas de doute, va toi même quérir la sagesse des anciens.
Tu n'en deviendras que plus sage et tu pourras transmettre ton savoir à ton tour, le moment venu.

...

Mais le rôle de philodox ne se limite pas à être un gardien des connaissances, ni de résoudre des conflits, bien entendu.
Ta sagesse et ton honneur doivent faire de toi une personne ressource, voir un modèle.... un phare pour guider les esprits perdus.
C'est à ces conditions et par l'autorité qui t'es reconnue par Luna que tu peux et que tu dois parfois te prononcer par jugement.
Les raisons d'avoir des jugements peuvent être très variables.
Parfois ce sera de reconnaître le vrai du faux, faire respecter la Loi, etc.

C'est ici un grand défi pour nous, philodox, que de devoir faire respecter la Loi malgré notre sympathie parfois à des proches.
Là plus qu'ailleurs, nous devons faire preuve d'impartialité.
En revanche, je te dis que la Loi doit servir la Justice et pas l'inverse.
Il faut parfois savoir privilégier l'esprit de la loi à sa lettre, pure et simple.
Dans ce temps, il faut se questionner sur les motivations derrières une punition, par exemple.
Juger de la gravité du geste répréhensible et de l'intention coupable pour proposer une sentence proportionnelle qui impliquera une réparation, un message dissuasif, etc.
Les rites de punissions qui sont passés de philodox en philodox depuis le début des temps servent cette fin.
En temps voulu tu les apprendras et tu occuperas des postes qui te permettront de les mettres en pratiques... que Gaïa vous en garde malgré tout.

Deux temps nous sont particulièrement réservés lors des moots: Une partie pour les challenges, l'autre pour les punissions. C'est à ces moments que la plupart des philodox s'illustrent.
Deux moments très attendus et souvent craints lors de nos réunions sacrés.





Revenir en haut Aller en bas
Speaks-like-an-Angel
Fostern
Fostern
avatar

Nombre de messages : 410
Date d'inscription : 30/10/2009

Feuille de personnage
Breed: Homid Homid
Auspice: Philodox Philodox
Tribes: Silent Striders Silent Striders

MessageSujet: Re: À l'aube de la nuit   Ven 11 Jan 2013 - 22:54

Le jeune philodoxe écoutait son aîné avec attention. Discret de nature, Speaks se contentait de quelques hochements de têtes et murmures d'approbation.

Les recommandations d'hors de l'ordinaire de nouveau mais les conseils de sagesse de l'Athro et ses positions toujours tempérées et réfléchies étaient toujours bienvenues pour le jeune Strider en recherche de direction.

Lorsque Dark Omen prit une petite pause Speaks en profita pour se dérouer la gorge et formuler quelques questionnements.


-J'avoue ne pas être des plus... fervent en matière de traditions. En grandissant à l'écart de la nation ou bien même d'une quelconque sorte de groupe familial... disons que l'attrait d'une tradition ne m'a jamais rejoint.

Je comprend leur rôle et toute l'importance qu'ils revêtent, surtout devant Lion. Leur enseignement et le respect de leur application se rapproche de celui-là même de la Lituanie ou de tout autre Code de Loi. Mais je me demande s'il ne va pas aussi de notre devoir de les remettre en question? Ou à tout le moins de les réévaluer.

Je ne sais pas si c'est le philodoxe à la recherche de justice qui parle ou le cliath cherchant la guidamce des ses aînés mais il me semble qu'il y a une place pour nous là-dedans.
Revenir en haut Aller en bas
Gaia
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2430
Date d'inscription : 02/03/2007

MessageSujet: Re: À l'aube de la nuit   Dim 13 Jan 2013 - 14:30

Dark-Omen sourit. La perspicacité d'Atiful lui plaisait.

N'écoute jamais un ragabash qui se réclame de la seule Lune à pouvoir remettre les Lois et les traditions en question.
Bien sur les ragabash ont cette sagesse obscure et une certaine facilité, avouons le, de dire au Roi qu'il a mis sa culotte à l'envers, mais aucune Lune ne peut prétendre avoir reçue à elle seule le pouvoir et le devoir de réfléchir!
Un philodox qui ne réfléchit pas et qui n'exprime pas sa pensé librement le moment venu est fort probablement un pantin inutile qui ne remplis pas son devoir.

Les Loi et les traditions doivent servir les intérêts de Gaîa et de notre Nation.
Elles ont toutes une historique soutenues d'une raison d'être.
N'eut été de cela, dans leur grande sagesse, nos ancêtres ne si serait pas lié. Non?

dit-il avec un nouveau sourire complice, empreint de bon sens.

Malheureusement, au contact de garous peu vertueux, parfois les Lois et traditions peuvent être souillées.
Des interprétations abusives et perverties au profit d'intérêts particuliers les détournent de leurs sens et de leurs objectifs initiales.
C'est pour cette raison que les philodox sont gardiens des Lois et de leurs sagesses. Il en va de même pour les traditions. Parfois, il nous faut les interpréter pour livrer un sens cohérent et plus proche possible de l'idéal poursuivi au départ par leurs créations.

Cela me ramène donc à ce que je disais au départ.
Pour faire appliquer une Loi ou une tradition, il faut savoir l'apprécier et la faire sienne, en comprenant d'où elles vient et sa raison d'être.

Si l'une d'elles devait devenir désuètes, bien sur qu'il faudrait penser intervenir; soit en lui donnant un nouveau sens, plus proche de la réalité actuelle, soit en l'éliminant simplement...
mais méfie toi des interventions hâtives.
Tu ne seras jamais gagnant si tu baignes dans la stagnation et que tes traditions ne répondent plus à tes besoins. Il faut savoir évoluer et s'adapter. En revanche, tu ne seras pas plus gagnant si tu passes ton temps reculer d'un pas, pour chaque pas que tu avances.

Tu me suis toujours?

...

On ne peut parler de Loi sans parler de Litanie

Au départ, elle était aussi issue de différentes traditions qui répondaient à des besoins. Ceux-ci ont été codifiées et élevées au rang de Loi Sacrée en accord avec les Totems.
Une belle démonstration de l'importance des traditions.
Cela dit, même la Litanie pourrait être amené à changer.
Par contre, son caractère quasi-immuable lui vient du fait qu'elle s'est révélée juste et utile très souvent et qu'elle a traverser les tests de nombreuses générations.
Ce n'est pas chose banale.

...

En ces jours d'individualisme, de plus en plus les jeunes garous de partout, teintés de leurs nature d'homids et de leur vision multi-tribale, affiche un détachement pour les traditions tribales et même celles de la Nation. Ils critiquent et rejettent souvent sans vraiment se donner la peine de chercher le véritable sens de ce qu'ils contestent.
Tu me dis faire partie de ces homids qui ne sont pas convaincu a priori par l'ensemble des traditions?
Y en a-t-il pour lesquelles je peux te guider?

...

N'hésite pas à poser des questions. Elles me forcent aussi à devenir meilleur. Et notre Société est tellement riche de ses traditions:
La Litanie, les noms de garous, les rôles des auspices, les offices lors de moots, la formation des tribues, les rituels et les fetish, etc.

Si tu comprends bien ton rôle, celui d'un philodox fils de hiboux, sur une Sept et dans la Nation, en incluant le truthcatcher et le master of challenge, je n'insisterai pas d'avantage sur ce sujet.
Déjà tu occupes une position sur ta sept qui te permet d'apprendre par l'expérience. Profites en au maximum.
C'est une grande chance, un privilège qui t'es fait, que tu n'aurais pas ailleurs.

Rappel toi, surtout à Boston où les philodox sont rares, que tu seras souvent observés par les autres.
Tes paroles et tes jugements auront plus de résonance. Soit donc juste, bon, sage et impartial.

Assure toi de faire autant que tu peux avec les outils que tu as.
Parfois les grandes chicanes ont des racines simples. Si tu agis rapidement, dans des affaires d'apparences banales, tu pourras éviter qu'elles ne s'enveniment.

Soit impartial et fait toujours preuve de transparence.

Fait que tes jugements ne se limitent pas à la Lettre de la Loi.

Apprend autant que tu peux des jugements anciens, colle tes jugements sur les anciens et sur la volonté du totem de la caern.

Détourne toi de la sympathie lorsque tu dois poser un jugement ou faire appliquer la loi.

Cherche les raisons qui te poussent à agir et rappel toi les buts qu'il te faut atteindre pour la Sept.

Profite de tous les honneurs que te feront les esprits et les garous de t'apprendre des dons et des rituels. Ils te rendront meilleur en te donnant plus d'outils pour agir..

Fait le plus possible, car il n'y a pas de raccourci, ni grand combats, ni grands recueils, pour démontrer ton honneur.

....

Revenir en haut Aller en bas
Gaia
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2430
Date d'inscription : 02/03/2007

MessageSujet: Re: À l'aube de la nuit   Dim 13 Jan 2013 - 14:36

Tu as des questions ou est-ce que je me lance sur autre chose?

Un rappel sur notre tribue, les vampires, le Shadowland et la société fantôme?

Ce que tu veux. Ce que tu as de besoin...
Revenir en haut Aller en bas
Speaks-like-an-Angel
Fostern
Fostern
avatar

Nombre de messages : 410
Date d'inscription : 30/10/2009

Feuille de personnage
Breed: Homid Homid
Auspice: Philodox Philodox
Tribes: Silent Striders Silent Striders

MessageSujet: Re: À l'aube de la nuit   Dim 13 Jan 2013 - 16:58

-... les traditions d'homids...

Le regard vague, Speaks prit un certain avant de revenir sur Dark Omen pour poursuivre.

-Les humains, les américains surtout, nous av... ils ont cette idée que rien ne vaut la liberté et la démocratie. Je comprends la situation particulière des garous, la part du lupus et la place de l'Alpha, la nécessité d'un chef fort face au Wyrm. Disons que je ne suis quand même pas convaincu du bénéfice de la monarchie, non pas que je veuille m'aventurer dans les affaires des autres tribus. Je ne sais même pas, qui est à la tête des Striders? L'époque des pharaons est un peu loin...
Revenir en haut Aller en bas
Gaia
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2430
Date d'inscription : 02/03/2007

MessageSujet: Re: À l'aube de la nuit   Dim 13 Jan 2013 - 17:44

La monarchie. Qu'elle belle réflexion.
Il semble que plusieurs tribues aient intégrées et conservées cette part de leurs héritages
humains pour en tirer profit. La notre ne fait pas exception avec les nombreuses dynasties pharaoniques.

À ce que j'en sait, les SF se réclament bien du droit divin de régner sur la Nation.
D'autres tribues reconnaissent aussi leurs propres souverains.

Il s'agit là de traditions qui se sont passablement perdues dans le temps et qui faisait plus de sens à l'époque.
Les gaillards nous ont rapportées plusieurs histoires sur ces origines, mais de bouches à oreilles, après des millénaires, les versions varient beaucoup.

Tu savais qu'au départ, les rois ne devaient pas être en poste pour plus de 7 ans, avec la bénédiction de Luna? Ce serait Hélios, dans sa quête de stabilité et en désespoir de cause qui aurait permis le règne à vie au roi Fangs?

Pour autant, il semble que le fond de la monarchie ne soit pas contesté par les esprits et les totems.
Ça semble étrange de nos jours, c'est certain, mais qu'en on y pense, chaque système a ses limites.
Et le contexte dans lequel évoluent les garous continue de les influencer.

Avec le nombre grandissant de GW, BG et CG, la monarchie est moins populaire... tu as raison.
La plupart des garous souhaitent une forme de démocratie et de liberté.
Ce modèle ne correspond pas bien au lupus, mais leur nombre et leur influence diminue.

Les choses changent. est-ce que le roi Albrecht n'est pas un roi du peuple? qui change le modèle de monarchie avec l'aval de Faucon...


Revenir en haut Aller en bas
Gaia
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2430
Date d'inscription : 02/03/2007

MessageSujet: Re: À l'aube de la nuit   Mar 15 Jan 2013 - 11:21

Dark-Omen pris une pause.

Nous sommes toujours le fruit de la terre où nous avons poussé, n'est-ce pas?

Toi, tu es né homid.
Déjà ça teinte ton point de vu.
Toi, tu es jeune.
Encore là, ta vision est partagé par plusieurs de ta génération...
Et j'en passe.

L'important, comme philodox, ce n'est pas toujours d'être en accord avec les traditions, mais d'en comprendre le sens et d'avoir une vision large des choses pour être capable de tenir compte d'une grande variété de facteurs, de considérer différents enjeux avant de se prononcer.

Rappel toi toujours les natures qui s'opposent et qui se complètent pour les garous avant de te prononcer.
Aie à coeur chacune d'elle.
Monde physique, mon des esprits;
Loup, humain;
le Triat;
les lunes; etc.

Ça répond à ta question ou est-ce que je passe à côté?
Tu as d'autres questions?

Il n'est certainement pas facile de résumer une auspice, son rôle dans la société, les attentes que la Nation a envers elle, mais je crois que tu comprends déjà bien ce que c'est d'être philodox.

Alors à moins que tu veuilles éclaircir des points sur ce sujet ou des traditions je pense que tu en saisit bien l'essentiel.

...

Je passerais à tes racines tribales, comme ce sont elles pour lesquelles tu sembles le plus manquer de repère.
Ça te va mon jeune ami?



Revenir en haut Aller en bas
Speaks-like-an-Angel
Fostern
Fostern
avatar

Nombre de messages : 410
Date d'inscription : 30/10/2009

Feuille de personnage
Breed: Homid Homid
Auspice: Philodox Philodox
Tribes: Silent Striders Silent Striders

MessageSujet: Re: À l'aube de la nuit   Mar 15 Jan 2013 - 13:37

Pour la première fois de la conversation Speaks afficha un sourire franc et étouffa même un petit rire. Le jeune philodoxe songea un instant à Thot et se dit qu'une autre boucle se bouclait.

-L'importance de comprendre...

C'est assez ironique. Quand j'étais humain j'ai toujours accordé beaucoup d'importance aux études et à ma connaissance générale. Je dénigrais un peu tout se qui était ésotérisme et foi religieuse pour me raccrocher au concret et au réel... Et maintenant que je connais le monde des esprits, que 'ai une idée de son étendue, j'ai plus de question que jamais.

Je ne sais plus qui à dit "Le fou se croit sage alors que le sage sait qu'il est fou."

Je suppose que c'est signe que je suis sur la bonne voie que je soit si conscient de mes lacunes.

Je pense avoir bien saisi. Enchaînons avec les racines.
Revenir en haut Aller en bas
Gaia
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2430
Date d'inscription : 02/03/2007

MessageSujet: Re: À l'aube de la nuit   Mar 15 Jan 2013 - 16:11

C'est qu'avec le temps, le monde des esprits n'est plus qu'une chimère pour toi.
Ta compréhension est limitée, mais tu sais que les esprits sont bien réels...
Comme lors de ta confrontation avec le spectre.
Ça n'avait rien de fictif. C'était même très concret à ce que j'ai compris.

En tant qu'humain, tu étais aveugle à l'Autre monde.
Tu étais convaincu que la science avait réponse à tout et que seuls les fous voyaient des esprits.
Non?

...

C'est le Weaver, le Gauntlet qui a séparé les humains des esprits.
Et c'est le Weaver qui a permis l'endoctrinement des humains.
Maintenant, tu sais que tout ça existe. Tu n'en connais que quelques bases, les plus proches du monde physique et des références humaines, bien sur, mais moi je t'invite à explorer pour découvrir et apprendre.
Les voyages ne sont-ils pas supposé former la jeunesse?
Au cours des prochains mois d'ailleurs, nous voyagerons.

...

C'est tout ça que tu dois approfondir comme philodox, mais surtout comme garou, avant de pouvoir prétendre à une rang de fostern.

Puis Dark-Omen passa en revue l'histoire des Silents Striders (très sommairement): La formation de la tribue, sa connection avec le hibou, le rôle des SS dans la Nation, l'Impergium, la Guerre de la Rage, la malédiction de Seth (sans trop s'avancer sur le dossier plus complet des vampires), les esprits SS (du brood du hibou), des camps (sauf les camps secrets), les rites et les fetish propres aux SS, et l'Ahadi (en mettant l'emphase sur le rôle de Black Tooth comme catalyseur au lien entre garous et feras).

À nouveau, il se renseigna pour savoir si Atiful avait bien tout compris.


S'il n'y a pas de nouveau dans ce que je te dis, si tu connais déjà bien tout ça, je peux passer à autre chose...

Nos caerns...



Revenir en haut Aller en bas
Gaia
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2430
Date d'inscription : 02/03/2007

MessageSujet: Re: À l'aube de la nuit   Mar 15 Jan 2013 - 17:37

Dark-Omen passa en revu les caerns SS.
Déjà Atiful connaissait un peu Rocky Tombs (Pantalica) et Wheel of Ptah (Maroc), mais l'athro lui traça un portrait exhaustif des caerns tribales et des autorités de la tribue, en commençant par les caerns d'Égypte (H-G que je pourrai te donner si tôt que je les aurai faites ou que j'aurai le Rage across Egypt sous la main). Il précisa du même souffle que plusieurs anciennes caerns tribales sont aujourd'hui fermées, perdues ou sous la garde de d'autres tribues. Jadis, les enfants d'hibou ont déjà eut la charge de nombreuses terres sacrées.

De fil en aiguille, Dark-Omen s'engagea sur le chemin du Shadowland et de la Dark Umbra.


Nous SS connaissons la valeur des ancêtres pour avoir été privé des nôtres si longtemps.

Bien que pour nous il n'y a pas vraiment de réponses sur leur disparition et si peu de réconfort, le monde des morts est un monde riche pour quiconque ne veut pas oublier ce que ça représente d'être vivant ou d'être garou.

Enfin, je te l'accorde, c'est aussi et surtout un monde d'une extrême cruauté.
Un monde que tu trouveras certainement dégoûtant, tant il n'a rien a faire des droits de l'Homme. Je te mets en garde, ce n'est pas un endroit pour les gens de bonne nature comme toi, mais c'est un monde qu'il te faut connaître malgré tout. Il n'est en fait qu'un reflet de l'humanité à travers différentes époques... avec ce que l'humain peut offrir de meilleur et de pire.

Maintenant que nous avons tout notre temps, je vais reprendre depuis le début l'histoire de la Hiérarchie pour te la présenter comme je la connais.
Tu pourras alors te faire une idée plus juste du monde des morts, jusqu'à notre première visite ensemble.

Et je suis désolé de t'avoir donner des oboli sans te mettre en garde au préalable.
C'est un manque de délicatesse que je m'efforcerai de corriger à l'avenir avec mes futurs élèves.

Il semblait se rappeler ce souvenir avec honte et son repentir semblait sincère.

Alors

...

Durant la période greco-romaine, un monde de la Dark Umbra a été créé.
Sous la guidance de la Dame du Destin (Lady of Fate), le Grand Passeur, Charon, a
développé le Dark Kingdom of Iron, qui est en quelques sortes le reflet de l'occident en version fantômatique.
Naturellement, ça ne s'est pas fait sans transformer ce qui était là avant, mais il s'est étendu pour former une Empire que l'on appel la Hiérarchie.
Charon en est devenu le seul Empereur; L'Incarnae du Realm.
L'organisation de sa Hiérarchie est calquée sur le modèle politique et militaire romain, avec des castes de fantôme.
Au fil du temps, chaque époque y a amené du sien pour offrir un paysage hétéroclite.

Là-bas, chaque grande ville de notre monde a sa réflexion fantômatique: Londre, Miami, Paris, Boston, San Francisco, etc.
C'est ce que l'on appel des Nécropoles.


Revenir en haut Aller en bas
Gaia
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2430
Date d'inscription : 02/03/2007

MessageSujet: Re: À l'aube de la nuit   Mar 15 Jan 2013 - 19:50

Pour l'instant, je ne parle que du Iron Kingdom, mais il y en a d'autres selon les cultures asiatiques, arabes, etc.
Charon est l'Empereur de tout.... dans plusieurs cas, il l'est devenu par la force.
Alors dans tous les royaumes, on trouve des nécropoles.... Tokyo, Hong Kong, Beijing.

La Hiérarchie est partout. Sa capitale a son siège sur le Isle of Sorrows et se nomme la Stygia.

Le Shadowland est en quelques sortes le purgatoire, où les fantômes attendent avant de transcender vers la lumière, Gaia, ou d'être dévoré par le Néant. La plupart des fantômes se contentent de vivre. Ils craignent d'être absorbés par le Néant, qui prend notamment la forme d'une tempête empreinte de folie et de souffrance. Ils craignent aussi de transcender, comme les mortels craignent la mort et nombreux sont ceux qui doute qu'il y ait quoique ce soit après la mort. C'est dans cet esprit qu'ils ont bâti leur société et l'on raffiné au fil du temps.

Ainsi, au large des Shadowlands, il y a, selon certains, des îles correspondants aux paradis et aux enfers de différentes cultures. Un lieu peuplé de créatures divines et infernales.

Naturellement, dans des villes, dans un monde fantômatique, il y a des fantômes.

Qu'en est-il des fantômes?
Revenir en haut Aller en bas
Gaia
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2430
Date d'inscription : 02/03/2007

MessageSujet: Re: À l'aube de la nuit   Jeu 17 Jan 2013 - 11:42

Lorsque quelqu'un meurt, il est conduit par un passeur dans le monde des morts.
Il traverse alors une barrière spirituelle connue sous le nom du Shroud...
C'est un peu comme le Gauntlet.
Cette barrière marque l'entrée dans la Dark Umbra. Les premières fois qu'on la passe, elle laisse un frisson à la colonne, mais c'est sans douleur.

L'âme du défunt fait alors son chemin à travers la Grande Tempête grâce au passeur.
L'âme est amenée dans un lieu qui est proche du lieu physique de son décès, si ce n'est le lieu exact, dans la version du monde des morts.

Là, un moissonneur qui est associée à une des différentes Légions du Shadowland, vient récupérer, faucher, l'âme au nom de la Légion en question.
Il se l'approprie, plus qu'il ne le recrute.
Le choix de la Légion dépend de la mort par laquelle est passée l'âme: violence, désespoir, vieillesse, mystère, destin, maladie, folie ou accident.

Les Légions ont besoin de recrues pour alimenter leurs troupes.

À son arrivé, le fantôme, Wraith, est ainsi pris en charge... plus souvent qu'autrement sous forme d'esclave, bien que des formes de mentorats plus accueillant existes.

Les wraith entrent donc au service d'un wraith plus ancien et au service d'une Légion de la Hiérarchie.

Ceux qui refusent de joindre la Hiérarchie sont généralement chassés et s'exposent à de graves conséquences.
Souvent, ils joignent le mouvement des Rebels.

Tout va jusque là?

Il est important que tu saches que ce qui maintient les wraith en vie, sans ironie, c'est l'Émotion.
La difficulté de laisser aller... une chose, une personne, une tâche importante à leurs yeux. Ce sont souvent les principaux ancrages des wraith à leur ancienne vie dans le Quick ou le Skinland, bref, notre monde.

Les wraith sont proches de leurs émotions, qu'elles soient bonnes ou mauvaises.
Un wraith qui cultive trop ses mauvaises émotions peut devenir un spectre, un wraith guidé par son côté obscure.

Les wraiths, de manière générale, craignent et détestent les spectres.




Revenir en haut Aller en bas
Gaia
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2430
Date d'inscription : 02/03/2007

MessageSujet: Re: À l'aube de la nuit   Ven 18 Jan 2013 - 11:06

Dark-Omen pris une courte pause avant d'enchaîner sur la nature des fantômes.

Il invita Speaks à leur verser à chacun un grand verre d'eau.
Le geste était important.
C'était une tradition pour un apprentis, disait-il, de voir aux besoins de son maître même avant qu'il ne demande quoique ce soit. Il insista sur le devoir des jeunes de toujours se montrer avenant envers les anciens.
Dark-Omen le dit sans réprimandes.


Tu dois servir avant d'être servi.
C'est une tradition de base qui offre à tous la possibilité d'une certaine justice.
C'est une voie vers l'humilité, le respect et la compassion
Une tradition qui est toujours respectée de nos jours, quoi qu'en perte de vitesse... même chez les monarchistes.
Méfie toi des jeunes seigneurs qui se comportent en anciens.
À rang égale, offre leur révérence. Ils ont dû affronter beaucoup pour répondre aux attentes qui pèsent sur leurs épaules et se rendre là où ils sont.
Autrement, enseigne leur l'humilité avec tact et diplomatie.

...

À propos, je fais quelques pas en arrière, pour revenir sur les philodox.
J'ai complètement oublié de te parler de certaines choses que je juges importantes pour ton cheminement.

Il ne faut pas m'en vouloir; ne suis-je pas voyageur, même au sens figuré?

Si tu souhaites améliorer ta compréhension de la loi et du droit
n'hésite pas à chercher l'aide de nos grands philosophes. Ce que je dis semble appartenir au passé, mais consulte les ancêtres en Grèce et dans l'ancien monde. Profite des connaissances que nous ont laissés les maîtres de l'Antiquité pour parfaire tes habiletés rhétorique.
Ils sont là et à ta portée. Certains garous en ont d'ailleurs fait leur principal cheval de bataille.
C'est un art et une science pour un philodox de savoir argumenter correctement pour convaincre un auditoire, désarsenner son adversaire. Bref, ça t'aidera aussi à trouver ta voie comme demi-lune.
Pour connaître les limites d'un échange digne de Lion, je te renvoie vers Two-Skins. Comme noble fils du Lion, tu dois éviter de t'embarquer dans de faux arguments qui visent à tromper ton adversaire pour gagner...


Tu as la chance d'être un des rares philodox sur ta sept alors que les petites sept sont très courue par les jeunes philodox pour faire leurs classes et se faire un nom. C'est une grande chance que tu as, tu dois en profiter au maximum.

Sur ce, je reviens à mes wraiths.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: À l'aube de la nuit   

Revenir en haut Aller en bas
 
À l'aube de la nuit
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grace - Nul ne peut atteindre l’aube sans passer par le chemin de la nuit
» sabor -> caresse l'horizon de la nuit, cherche le coeur de jais que l'aube recouvre de chair.
» La nuit du renouveau.
» Dans la nuit noire (Pollo)
» Une bataille à l'aube...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Last Days :: IN GAME :: La caern de Last Stand-
Sauter vers: